L’immatriculation consulaire

 

 

 

L’immatriculation consulaire est une formalité administrative qui concerne les Algériens résidant régulièrement dans un pays étranger.

Elle constitue un préalable pour bénéficier de la protection consulaire et des différentes prestations fournies par les représentations consulaires.

La carte d’immatriculation consulaire est délivrée gratuitement. Elle est valable cinq (5) ans ; son renouvellement doit être demandé.

Les personnes souhaitant se faire immatriculer pour la première fois, doivent obligatoirement se présenter au siège du consulat couvrant leur lieu de résidence.

Les enfants mineurs (moins de 19 ans) sont immatriculés à la demande du titulaire de l’autorité parentale. En cas de divorce, il est obligatoire de présenter le jugement de divorce.

Après l’immatriculation, tout changement de situation (état civil, adresse, profession etc.…) doit être signalé au consulat en fournissant les justificatifs correspondants.

Les pièces à fournir pour la première immatriculation :

les citoyens algériens résidants régulièrement en Russie (et pays de couverture) peuvent formuler, auprès du Service Consulaire à Moscou, une demande d’immatriculation consulaire appuyée d’un dossier comprenant :

- passeport ainsi que le photocopie de la première page du passeport.  

( les documents d’Etat-Civil doit être récents et   originaux ou électronique retirait du site du ministère des affaires intérieurs )  

 

 

 

 

IMPORTANT

            

 Le renouvellement de la carte d’immatriculation consulaire: à l’expiration de sa durée de validité, la carte d’immatriculation consulaire doit être renouvelée ; pour cela, le demandeur devra produire:

La réimmatriculation: s’effectue dans les mêmes conditions que celles prévues pour la délivrance.

        Transferts de dossiers: lors de changement de résidence à l’étranger, le dossier administratif doit faire l’objet d’une demande de transfert de l’Ambassade d’Algérie à Poste du nouveau lieu de résidence ; pour ce faire il y aura lieu de produire des pièces suivantes:

En cas de retour définitif en Algérie, toute personne immatriculée doit demander sa radiation du fichier d’immatriculation.

Un droit de timbre de deux (02) euros est requis pour  l’établissement d’une attestation de radiation.